Prolongement vers l’est de la Queensway

Processus d’ÉE

Le projet de prolongement, des améliorations opérationnelles et de réhabilitation des infrastructures de l’autoroute 417 se déroule conformément au processus de planification environnementale qu’on approuvé pour les activités du groupe B en vertu de l’Évaluation environnementale de portée générale pour les installations provinciales de transport (2000) du ministère des Transports, alors qu’on offre à la population d’exprimer ses commentaires pendant toute la durée de ce projet.

Afin de favoriser la participation du public, un séance d’information publique (SIP) a eu lieux le 13 février 2012 pour présenter les résultats et offrir aux personnes intéressées l’occasion de prendre connaissance et de formuler des commentaires sur la conception détaillée proposée. Un avis annonçant l’heure et l’endroit de cette rencontre a été publié dans les journaux locaux le 31 janvier 2012 et le 6 fèvrier 2012.

Au fur et à mesure de l’avancement du projet, on tiendra des réunions avec le Comité consultatif technique et les divers intervenants afin de discuter et résoudre les différentes questions en rapport avec le site.

Lorsqu’on aura complété la conception détaillée, on préparera un rapport de conception et de construction (RCC) qu’on soumettra ensuite à un examen public d’une durée de 30 jours, et ce, conformément aux exigences des évaluations environnementales de portée générale. Un avis de présentation sera alors publié dans les journaux locaux et affiché sur ce site Web pour expliquer le processus d’examen et préciser les endroits où l’on peut examiner le RCC. Ce rapport portera sur :

  • Les objectifs de l’étude;
  • Les travaux préliminaires et autres en rapport avec le projet;
  • Les modalités proposées au concept du plan préliminaire recommandé que l’on documente dans le RÉET;
  • Les mesures de protection/atténuation environnementales connexes qu’on retrouve énoncées dans le contrat;
  • La consultation avec les intervenants de l’extérieur et le public; et
  • Les autres engagements qu’on devra respecter pendant la construction.

Conformément à l’évaluation environnementale de portée générale du MTO, il n’existe aucune possibilité de réaliser une commande de la deuxième partie au cours du processus de conception détaillée. Cependant, on encourage les gens intéressés à examiner et à commenter le RCC. Si aucune préoccupation ne subsiste après la période d’examen de 30 jours, aucun document additionnel ne sera préparé, alors que les travaux pourraient débuter sans nouvel avis.